Social Icons

facebookflux rss du siteemail

mardi 12 novembre 2013

Article de la semaine : Les pires métiers à exercer en 2013 ?

 
 
Le site Careercast vient de publier son classement annuel de 200 métiers, classés du « meilleur » au « pire », en fonction de critères définis. Cette année, c'est le métier de journaliste qui est dernier de la liste.
Le pire métier du monde ? Journaliste !... C'est l'un des enseignements du classement du site Careercast, qui répertorie les «meilleurs » et « pires » métiers à exercer en 2013. Pour réaliser ce palmarès, Careercast a pris en compte un certain nombre de critères : le salaire, l'effort physique, le stress, l'environnement de travail et les perspectives d'embauches. Pour l'environnement et le stress, un point était attribué pour chaque condition de travail défavorable rencontrée, ce qui donne ensuite des scores que l'on peut classer entre eux.

Dans le « top 10 » des meilleurs métiers : ingénieur, conseiller, analyste...
Vous cherchez le métier idéal ? Tournez-vous vers la finance, le médical, ou l'informatique. Les dix professions qui sortent vainqueurs du classement se concentrent en effet sur ces trois domaines. Ce sont des métiers qui nécessitent un niveau d'études en moyenne plus élevé que les autres, et pour lesquels le revenu annuel est supérieur à 52 000 euros (soit environ 4300 euros par mois).Parmi eux, ingénieur en informatique, en troisième position, conseiller en investissements financiers, classé cinquième, ou encore opticien, huitième du classement. Les actuaires (spécialistes des statistiques et des probabilités financières) arrivent en première position, avec un salaire annuel moyen de 67 352 euros. Le médical semble être le domaine qui fournit le plus de « bons » métiers, avec un total de 6 professions parmi les 10 premières du classement.

Parmi les 10 « pires » métiers : journaliste, acteur et bûcheron
Contrairement aux 10 meilleurs métiers où 3 domaines sont mis en avant, les 10 métiers jugés les « pires » à exercer sont issus de corps de métiers très divers. On trouve des métiers manuels, comme couvreur ou bûcheron, mais aussi hôtesse de l'air, en dixième position, soldat, classé 3ème, ou encore journaliste, qui détient la première place. Peu de points en commun entre tous ce métiers, semble-t-il... Si ce n'est des perspectives d'avenir très mauvaises. C'est leur principal critère négatif commun: un pourcentage de recrutement de 4% seulement pour un acteur, et de 8% pour un technicien de plateforme pétrolière. Pour les 8 autres métiers, les perspectives d'embauches sont carrément négatives.

Une qualité de travail qui laisse à désirer
En plus des perspectives d'avenir peu encourageantes, les conditions de travail de ces métiers sont jugées défavorables. Niveau de stress élevé, efforts physiques fréquemment sollicités... Journaliste, avec de plus en plus d'heures de travail et un salaire moyen qui ne cesse de chuter, est considéré comme le pire métier à exercer... Il a même détrôné les bûcherons, dont le travail est jugé globalement moins éprouvant.